foto1
Energie Bois
foto1
Poêle à bois bouilleur
foto1
Panneaux Photovoltaïques
foto1
Panneaux Photovoltaïques
foto1
Auto-installation
Tel. 09 81 77 43 44
info@solaire-diffusion.eu
Nos rubriques

Il y a plusieurs manières de mettre en oeuvre un chauffage solaire.

Dans tous les cas le plancher ou le mur chauffant sont quasiment nécessaires, sauf à accepter un rendement assez faible. Le mur est souvent oublié, à tort, il offre pourtant des possibilités dans le cas des rénovations, surtout avec des murs de refend en pierre ou de l'isolation par l'extérieur.

Mais même avec des radiateurs, surtout basse température, la solution plait et permet à la mi-saison de retarder la mise en route du chauffage principal, et de bénéficier de sèche serviettes en toutes saisons.

Les systèmes de chauffage solaire en 'économiseur' : 

Ils se greffent sur le système existant. Le principal avantage de cette solution est de ne pas avoir à intervenir sur l'existant. On conserve donc le système avec sa régulation, ce qui est particulièrement appréciable avec les régulations de chauffage dites PID  (Proportionnel/Intégrale/Dérivation) qui prennent en compte la température extérieure et la vitesse de sa variation ainsi que l'accélération de cette vitesse pour anticiper les besoins en énergie de l'habitation. On ne touche pas au système qui fonctionne.

- on fait transiter, ou pas, les eaux de chauffage à leur retour vers la chaudière par le ballon solaire, s'il est assez chaud.

- alternativement, la chaudière assure un complément de chauffe à un ballon solaire en cas de besoin, et le puisage d'énergie se fait dans ce ballon tampon.

 

Les systèmes de chauffage en plancher solaire direct :

Mis au points par la société Clipsol dans les années 70, c'est une solution simple qui utilise la masse du plancher pour stocker l'énergie solaire et la diffuser lentement dans la maison, sur le même principe que le poêle de masse. Pour les solutions les plus simples, on disposera d'un appoint qui ne fonctionnera que lorsque le soleil est absent. Cela permet de concevoir des systèmes très économiques. Sur cette base, il ne faut bien sûr pas aborder le chauffage avec un objectif de température absolument stable et pilotée : on prend ce que le soleil donne quand il le donne, le plancher le restitue 'en allant', et s'il est besoin d'un appoint rapide parce que le bâtiment n'a pas assez d'inertie thermique, un poêle est un parfait complément.

Schéma de chauffage solaire en PSD

Les systèmes de chauffage solaire avec ballon tampon :

De loin la solution la plus demandée, la plus promue par les fabricants, pas la solution la moins chère, mais celle qui se pilote 'comme on a l'habitude', donc de manière assez directive.

Le solaire chauffe la totalité du ballon, quand il ne suffit pas, l'appoint chauffe le haut. On remet le fluide froid en bas, ainsi le solaire travaille à basse température, là où il est le plus efficace.

Cas classique : ballon tampon + ballon d'eau chaude, fonctionne dans toutes les configurations,

Cas du ballon combiné : pratique car ECS et eau de chauffage sont préparées dans le même ballon. Le ballon combiné 'hygiénique' ne convient pas aux collectivités en raison d'une limitation de son débit d'eau chaude.Dans le schéma ci dessous, la partie haute assure la production d'eau chaude, la partie médiane est utilisée par les radiateurs et la partie basse pour le plancher chauffant. A noter la conception du réseau de distribution permet de ne chauffer les deux tiers du bas de ballon qu'une fois les besoins en énergie des réseaux radiateurs et plancher satisfaits. La solution classique consistant à ramener les retours radiateurs dans le ballon et à prendre l'eau pour le plancher dans ce même ballon dans la partie basse ne permet pas ce fonctionnement astucieux, découvert par hasard, en modifiant mon installation installation de chauffage il y a quelques années.

chauuffage_solaire_avec_ballon_tampon_hygiénique

Le chauffage aujourd'hui :

Il arrive de plus en plus fréquemment, surtout pour les implantations méridionales que dans les constructions à haute efficacité énergétique, une simple résistance d'appoint suffisent à couvrir les rares cas où le solaire n'est pas là. Et avec les maisons (quasi) passives, il est vrai que le besoin est quasi inexistant.

Dans de nombreuses autres régions, on voit aussi un développement des poêles ou chaudières à granulés, des poêles à bois et autres poêles de masse, poêles et fourneaux bouilleurs. Sur ces sujets, je vous propose de visiter notre rubrique dédiée à nos solutions énergie biomasse.

Pour les produits purement chauffage et plomberie, vous trouverez (cela se remplit progressivement depuis Octobre 2014) des tarifs professionnels sur le site de notre partenaire Cross Technologies : Plomberie en ligne.fr

Pour revenir au solaire, tout d'abord, fixons les esprits :

Voici un devis, exemple de kit chauffage avec un ballon combiné (ballon d'ECS en bain marie dans le ballon tampon), 4 panneaux 'paysage' (aujourd'hui, le look est uni, la photo est vieille et pas contractuelle !), le kit est complet avec des solutions de montage rapide (raccords à compression, aussi dits olive), une liaison bitube inox, et un échangeur pour basculer l'énergie sur la piscine en été.

Donc pas un kit économique, livré dans l'Eure, pas tout près de chez nous ! Seuls les supports toitures ne sont pas fournis, car le client les fait réaliser par son charpentier et directement reliés à son ossature bois. On fournit juste 4 clamps par panneau pour les fixer sur le support.

La remise reflète un montant d'achat de matériel entre 2500 et 5000 euro TTC, selon nos règles tarifaires. Le total est légèrement supérieur à 5000 euro : on n'a donc pas soigné le marketing de la chose en proposant 4999,95 euro. Mais si vous êtes rendu à cet endroit de la page, vous l'avez compris, on ne s'appuie pas vraiment sur le marketing...

Voici quelques schémas de principe, qui vous aiderons à constituer votre kit chauffage solaire.

Pour la liste détaillée des pièces, un conseil : envoyez nous une liste des pièces principales, on fait le détail de la connectique, et n'hésitez pas à nous passer un coup de fil, tout le monde gagnera du temps.

La liste est loin d'être exhaustive et de nombreuses variantes existent, voici quelques solutions :

Chauffage solaire avec ballon solaire (ECS) et ballon tampon bypass été
Ce système combine un ballon tampon de chauffage et un ballon ECS solaire en série

Chauffage solaire avec ballon solaire et ballon tampon Ce système combine un ballon tampon de chauffage et un ballon ECS solaire
Chauffage solaire avec ballon combi simple échangeur incluant un préchauffage de l'ECS Ce système permet un travail au plus froid, le ballon combi permet le préchauffage de l'ECS

Chauffage solaire avec ballon combi double échangeur et appoint chaudière pour l'ECS Ce système permet grâce à l'appoint chaudière un chauffage de l'ECS directement dans le ballon combi

 

Parmi les variantes non présentées, voyez nos nouvelles gammes de ballons tampon, présentées dans la rubrique Bois : pour les ballons solaires, il vous faut bien sûr un échangeur solaire, donc excluez les ballons sans échangeur.

Vous y trouverez :

les ballons tampons classiques,

les ballons tampons à stratification,

les ballons tampon à ECS instantannée,

et les ballons combinés.

Ensuite, passez au dimensionnement de l'installation solaire thermique, votre chauffe-eau et/ou votre chauffage solaire : c'est ici